header

ESFP | Comment reconnaître le type MBTI ESFP ?

Quelles sont les caractéristiques fréquentes de l'ESFP

Que veut dire ESFP ?

L'ESFP est le type de personnalité MBTI qui a une préférence pour :

  • L'Extraversion (E)
  • La Sensation (S)
  • Le Sentiment (F)
  • La Perception (P)

Vous trouverez dans cet article :

 

Quels sont les 16 types de personnalité du MBTI ?

 

 

Quelles sont les caractéristiques fréquentes des ESFP ?

Quelles sont les caractéristiques de l'ESFP ?

 

Comment l'ESFP perçoit-il les informations ?

Très tôt dans la vie, l'ESFP développe sa Fonction Dominante, la Sensation extravertie (Se).

L’ESFP voit, entend, sent... très rapidement tout ce qui se passe autour de lui. Sa perception des détails physiques, de tout ce qui bouge autour de lui peut être impressionnante.

Il parvient à traiter une énorme quantité de signaux extérieurs en un temps record. L'ESFP est très souvent attiré par des métiers qui demandent des réactions rapides, en particulier quand ceux-ci se font en support des personnes.

Il perçoit ces informations de façon concrète, terre à terre, sans faire d’association d’idées.

Son référentiel est tourné vers le présent. L'ESFP s'épanouit lorsqu'il peut constater immédiatement les résultats de son travail.

Les ESFP vivent dans le moment présent sans nécessairement se soucier des conséquences à long terme de leurs actions. Ils aiment les nouvelles expériences. Ils apprennent mieux ce qui est concret et a des applications directes.

La Sensation extravertie (Se), la Fonction Dominante de l'ESFP 
Serge *
Sensation extravertie (Se)

 

Comment l’ESFP analyse-t-il les informations ?

À l'adolescence, l’ESFP développe sa Fonction Auxilaire, le Sentiment introverti (Fi).

L'ENFP prend ses décisions sur base subjective, en fonction de ce qu'il trouve bien, bon, juste...

Il a tendance à être délicat, attentif aux autres, aidant. Il aime de rencontrer des personnes avec lesquelles il peut vivre des expériences humaines constructives et enrichissantes...

Le Sentiment introverti FI, la Fonction Auxiliaire de l'ESFP 
Fiona *
Sentiment introverti (Fi)

 

Les personnages qui représentent l'Intuition extravertie (Ne) : Nelly et le Sentiment introverti (Fi) : Fiona sont extraits de notre livre sur le MBTI® : vous êtes unique.

 

Comment fonctionne un ESFP ?

L’ESFP se décrit souvent comme une personne concrète, pragmatique, efficace, qui réagit très vite, enjouée, communicative, sensible, empathique et soucieuse de prendre soin des autres.

L'ESF a fort besoin d'action, de mouvement, de stimulation. 

Il vit à l'instant présent. Il perçoit, tout de suite, tout ce qui se passe autour de lui. Il est très sensible à son apparence, à la qualité de ses réalisations..., c'est-à-dire, à ce que les autres peuvent voir de lui ; toutefois, il n'aime pas d'être mis en avant ou sur un piédestal.

D'un naturel délicat et diplomate, il est généralement mal à l'aise face à des personnes froides, dures, sarcastiques.

D’un naturel généralement très communicatif, il a en général le contact facile, mais peut, sous stress profond, se replier sur lui-même.

 

 

Quels sont les points forts et les difficultés naturelles de l'ESFP ?

Quels sont les points forts et les difficultés naturelles de l'ESFP ?

 

Quels sont les points forts de l'ESFP ?

L'ESFP a généralement le contact facile.

Il a tendance à se montrer serviable et plein d’attentions.

Il peut être amusant, plein d’humour, en étant attentif à faire rire sans blesser.

Il aime l’action, a besoin de stimulation et est capable de faire plusieurs choses à la fois.

L'ESFP est plutôt réaliste, vit au temps présent et capte beaucoup d’informations sur le monde qui l'entoure.

 

Quelles sont les difficultés naturelles de l'ESFP ?

L'ESFP peut être très impatient, très impulsif et avoir tendance à agir de façon trop immédiate sans prendre le temps de réfléchir. L'ESFP est un des types MBTI® qui vit le plus l'instant présent sans trop se soucier du futur.

À force de vouloir être agréable avec les autres, l'ESFP peut éprouver des difficultés à affirmer son point de vue, à dire non, à développer son assertivité.

Il manque souvent d’une vue d’ensemble et d'une approche stratégique.

Il peut abandonner une tâche ennuyeuse sans la terminer.

 

Quels sont les points forts et faibles de l'ESFP ?

 

Figure * : les points forts et les difficultés potentielles de l'ESFP. Comment les forces de l'ESFP peuvent devenir des défauts (lorsque sa Dominante fonctionne de façon exagérée). Ses faiblesses dues à sa fonction Inférieure ou aux "erruptions" de celle-ci.

 

 

Quel environnement de travail convient à un ESFP ?

Quel environnement de travail convient à un ESFP ?

 

Une formation au MBTI permet d'identifier le type d’environnement de travail qui rend un ESFP productif et les choses à éviter pour ne pas lui faire perdre son énergie naturelle.

 

Qu'est-ce que l'ESFP recherche dans son travail ?

L'ESFP cherche des environnements de travail qui lui offrent de la liberté et de la variété dans le travail.

Il aime des emplois qui lui permettent d’être actif, de dépanner, d'aider les autres. Il a besoin de se savoir utile aux autres.

Il affectionne les cultures d'entreprise dynamiques, enjouées où règne une bonne ambiance collégiale.

 

Quel est l'environnement de travail qui ne convient pas un ESFP ?

L'ESFP n’aime pas les règles et contraintes hiérarchiques non justifiées ; il a tendance à fuir les environnements trop administratifs.

Il est vite ennuyé par un travail de routine ou dont il ne peut voir les résultats concrets et immédiats.

 

 

Quel est le style de leadership de l'ESFP ?

Quel est le style de leadership de l'ESFP

 
L’ESFP fait partie du tempérament des Artisans.

Il aime sauter sur les opportunités qui se présentent à lui.

Il cherche les environnements de travail où il peut apporter une bonne dose de plaisir de travailler et stimuler une bonne ambiance entre collègues

Il a un besoin conséquent de voir les résultats directs, immédiats et tangibles de son travail ; en particulier lorsque celui-ci permet d'aider concrètement des personnes.

Pour lui permettre de "s'éclater au boulot", son manager devra se montrer dynamique, enjoué, présent, veiller à créer une bonne ambiance, communiquer de façon factuelle, concrète et lui confier des tâches dont il voit l'utilité concrète.

En tant que manager, il n'hésite jamais à montrer l'exemple et à mettre la main à la pâte, de préférence dans la bonne humeur.

En formation au management, l'ESFP apprendra à apporter plus de rigueur et de structure à son organisation de travail. Il découvrira également comment motiver les collaborateurs qui ont besoin d'une vision stratégique et/ou d'objectifs à long terme.

 

 

Quel est le style de communication de l'ESFP ?

Quel est le style de communication de l'ESFP ?

 
L’ESFP parle de façon concrète en utilisant des termes très spécifiques.

Son rythme peut être rapide, enjoué, dynamique.

Il parle généralement au présent. Il a plutôt tendance à utiliser des termes d'action. Il s'épanche peu sur des sujets abstraits, théoriques, philosophiques et utilise rarement des images ou des métaphores. 

Il a le contact facile et brise facilement la glace.

Il parle en termes délicats et est attentif à ne pas blesser les autres. Lorsqu'il fait de l'humour, c'est pour mettre une bonne ambiance, pas pour blesser les autres.

Il essaie de convaincre en utilisant des critères subjectifs, en faisant appel à la gentillesse, à l'altruisme. Des arguments logiques ou qu'il juge trop égocentrés n'ont pas beaucoup d'impact sur lui.

 

 

Comment réagit un ESFP face au changement ?

Comment un ESFP réagit-il face au changement ?

 
L’ESFP fait partie des types de personnalité MBTI® qui adorent explorer, au plus vite, toutes les opportunités qu'ils repèrent (souvent très vite) dans leur environnement.

Il réagit généralement de façon spontanée et impulsive. Son comportement peut manquer de stabilité, de continuité. Il éprouve des difficultés considérables pour se projeter dans le futur, définir une vision stratégique et des objectifs, et suivre un fil conducteur.  Il passe régulièrement d'un projet à l'autre au gré des événements.

En formation au change management, vous apprendrez à obtenir son adhésion à vos projets de changement en veillant à :

  • Lui en montrer les avantages concrets et immédiats.
  • Communiquer de façon diplomatique et respectueuse.
  • Lui laisser une liberté d'exploration et d'improvisation tout en définissant un cadre qui permet de garantir une continuité dans ses actions.

 

 

Quel est le style de gestion de conflit de l'ESFP ?

Quel est le style de gestion de conflit de l'ESFP ?

 
Tout comme un ISFP, L'ESFP est plus sensible à la dimension personnelle, relationnelle, subjective d'un conflit qu'à ses aspects objectifs. 

Pour gérer un conflit, l'ESFP a besoin d'exprimer ses ressentis, ses besoins, ses frustrations et de comprendre ceux de son interlocuteur.

L'ESFP a donc tendance à parler beaucoup ; il le fait avec tact et diplomatie. Il essaye d'éviter de tenir des propos qui pourraient choquer l'autre.

Il attend de son interlocuteur qu'il en fasse de même.

Au passage, il oublie régulièrement de se focaliser sur la recherche de solutions objectives au conflit. 

Malgré son besoin d'être compris et accepté, il peut lui arriver de fuir les conflits de peur d'endommager la relation.

Lors d'un conflit, il risque d'apparaître comme une personne trop émotionnelle, trop sensible, qui ne respecte pas la bulle de son interlocuteur et qui perd de vue la recherche de solutions logiques.  L'ESFP pourra utiliser le modèle des 4 questions© que nous avons développé dans le cadre de nos formations à la gestion des conflits pour gérer les conflits de façon plus efficace et plus assertive avec chacun des types MBTI®.

 

 

Comprendre le stress chez l'ESFP

Quels sont les stresseurs de l'ESFP ? Comment l'ESFP réagit-il sous stress ? Comment peut-il améliorer sa gestion de stress ?

 

Le MBTI permet de comprendre ce qui cause le stress chez un type de personnalité ESFP. Il permet également de prévoir les comportements de ce type de personnalité sous stress léger et sous stress sévère.

 

Quelles sont les principales causes de stress de l'ESFP ?

Les principales causes de stress de l'ESFP sont de :

  • Ne pas avoir la liberté de réagir de façon spontanée aux opportunités et aux événements qui se présentent à lui.
  • Suivre des règles administratives ou de se plier à des contraintes dont il ne voit pas l'utilité pratique.
  • Devoir apprendre des matières dont il ne sait pas à quoi elles peuvent lui servir.
  • Ne pas pouvoir bouger.
  • Être privé de contacts, d'action, d'interactions ludiques.
  • Travailler avec des personnes inflexibles, de se sentir contrôlé par les autres.
  • Se trouver dans un environnement conflictuel où une culture qui privilégie le chacun pour soi.

 

Comment l'ESFP réagit-il sous stress ?

Sous stress léger, l'ESFP devient hyperactif ; ses réactions sont de plus en plus spontanées ; il perd le peu de fil conducteur dont il fait preuve en temps normal. C'est également un type MBTI® qui a tendance à reproduire régulièrement les mêmes erreurs.

Sous stress profond, l'ESFP peut tout d'un coup, se mettre en recul.  Il a alors tendance à envisager tout ce qui pourrait mal se passer.

En cas de malaise profond, l'ESFP peut entrer dans des « scénarios » qui l'amène à se mettre en danger et adopter des comportements à risque.

 

Comment un ESFP peut-il améliorer sa gestion de stress ?

L'ESFP apprendra, dans le cadre d'une formation pour gérer son stress, à s'immerger dans des activités ou environnements qui lui permettent d'assouvir son besoin d'action, de mouvement, de résultats immédiats et de liberté.

 

 

Quelle est la dynamique du type chez l'ESFP ?

Quelle est la dynamique de l'ESFP ?

 

La Fonction Dominante de l'ESFP est la Sensation extravertie - Se

Son Auxiliaire est le Sentiment introverti - Fi

Sa Tertiaire est la Pensée extravertie - Te

Son Inférieure est l'Intuition introvertie - Ni

Son Opposée est la Sensation introvertie - Si

Son Parent Critique est le Sentiment extraverti - Fe 

Son Trickster est la Pensée introvertie - Ti

Sa Démoniaque est l'Intuition extravertie - Ne

 

 

Comment un ESFP peut-il évoluer en cours de vie ?

Comment un ESFP peut-il évoluer en cours d'existence ?

 

L’évolution d’un ESFP en cours de vie découle de la dynamique de développement du type. 

 

Quel genre d'enfant est l'ESFP ?

À l'enfance, l'ESFP est généralement joueur, plein d’humour, vif.

Il a besoin de beaucoup de stimulation pour ne pas s’ennuyer. Il aime la liberté. Il a besoin de bouger.

L'ESFP a besoin de concret. C'est un type MBTI® qui risque de perdre ses moyens très tôt, souvent dès l'école primaire, si on ne lui explique pas l'utilité pratique de ce qu'il doit apprendre.

Il a le contact facile et se montre amical, gentil, rendant service. Son humour est délicat, il ne cherche pas à blesser les autres.

 

Comment un ESFP tend-il à évoluer à l'adolescence ?

À l'adolescence, l'ESFP développe sa partie introvertie. Il a alors, par moments, besoin de moments de recul et de calme ; ce qui contraste tout particulièrement avec son côté dynamique et en recherche de contacts.

Il se montre sensible et a tendance à éviter les conflits.

 

Comment l'ESFP peut-il évoluer à l'âge adulte (évolution possible à la trentaine) ?

À la trentaine, l'ESFP peut développer sa capacité à raisonner de façon logique.

Il éprouvera alors beaucoup plus de facilités à s’affirmer de façon assertive et sera moins « bloqué » à l’idée de blesser quelqu’un en s’exprimant.

Il sera également plus à l'aise dans un environnement hiérarchique autoritaire ou qui valorise la règle ou le suivi des objectifs.

 

Comment un ESFP peut-il évoluer à mi-vie (évolution possible à 40 / 50 ans) ?

À mi-vie, l'ESFP peut devenir plus sensible aux concepts, aux possibilités du futur et être moins attentif aux réalités concrètes.

Ses actions seront alors plus coordonnées et suivront un fil conducteur plus clair. 

Il pourrait même se mettre à éprouver du plaisir dans la méditation et dans des moments de recul sur soi.

 

 

Comment coacher un ESFP ?

Comment coacher un ESFP ?

 

L'ESFP a besoin d'un coaching qui soit orienté vers la pratique et le concret, et qui se déroule avec dynamisme et dans la bonne humeur.

Le coaché ESFP pourrait éprouver quelques difficultés avec le côté structuré de la méthode GROW, notamment au niveau de la définition des Objectifs du coaching. En suivant une approche de coaching différencié, le coach l'aidera à obtenir des résultats plus rapides et plus durables.

Découvrez-en plus dans l'article sur le coaching d'un ESFP.

 

 

Les principales caractéristiques de l'ESFP 

Quelles sont les principales caractéristiques de l'ESFP ?

Figure : les principales caractéristiques de l'ESFP *

 

* Ces dessins sont protégés par le droit d'auteur, nous vous remercions d'avance de respecter celui-ci. 

Les informations sur le coaching sportif viennent du modèle ActionTypes® auquel nous sommes certifié.

Le MBTI® est l'acronyme de Myers Briggs Type Indicator® et est une marque déposée par la fondation Myers Briggs.

 

 

Jean-Luc Dupont

Formateur certifié MBTI Step I et II, MTRI, ActionTypes, Process Com

Auteur du livre "Vous êtes unique"