header

ISFJ | Comment reconnaître le type MBTI ISFJ ?

Quelles sont les caractéristiques fréquentes de l'ISFJ ?

Que veut dire ISFJ ?

L'ISFJ est le type de personnalité MBTI qui a une préférence pour :

  • L'Introversion (I)
  • La Sensation (S)
  • Le Sentiment (F)
  • Le Jugement (J)

 

Vous trouverez dans cet article :

  

Les 16 types de personnalité du MBTI

 

 

Quelles sont les caractéristiques fréquentes des ISFJ ?

Quelles sont les caractéristiques de l'ISFJ ?

 

Comment l'ISFJ perçoit-il les informations ?

Très tôt dans l'enfance, l'ISFJ développe sa Fonction Dominante, la Sensation introvertie (Si).

L’ISFJ perçoit les informations de façon factuelle, concrète. Il la perçoit telle qu’elle est, sans interprétations.

Il traite également les informations de façon séquentielle et progressive, sans sauter d'éléments.

L’ISFJ a une mémoire des détails factuels qui est impressionnante. C'est souvent la personne vers laquelle on se tourne pour se souvenir de : ce qui a été dit, fait, décidé, des propos tenus, du chemin emprunté, de la procédure à suivre… 

Sa référence temporelle est focalisée sur le passé, l'ISFJ. Il a un respect naturel pour les normes, les coutumes, les manières de faire qui ont toujours donné de bons résultats.

Respecter ses engagements et tenir ses délais est un réflexe naturel pour lui, en particulier lorsque cela a un impact sur les autres.

La Sensation introvertie (Si), la fonction Dominante de l'ISFJ
Simon
Sensation introvertie (Si)

 

Comment l’ISFJ analyse-t-il les informations ?

L'adolescence est la période à laquelle l’ISFJ développe sa Fonction Auxiliaire, le Sentiment extraverti (Fe).

L'ISFJ se montre alors plus présent au sein d'un groupe . Il y joue souvent le rôle de la personne sur qui on peut compter, qui prend soin des autres et  crée un environnement chaleureux dans lequel chacun se sent intégré.

Il prend ses décisions sur base de critères subjectifs : en évaluant leur impact sur les autres personnes. 

Le Sentiment extraverti (Fe) fonction Auxiliaire de l'ISFJ 
Félicie
Sentiment extraverti (Fe)

 

Les personnages qui représentent le Sentiment extraverti (Fe), Félicie et la Sensation introvertie (Si), Simon sont extraits de notre livre sur le MBTI : vous êtes unique*.

 

Comment fonctionne un ISFJ ?

L’ISFJ se décrit souvent comme une personne structurée, organisée, fiable, qui aime être en support des autres.

C'est un profil MBTI calme, plutôt en retrait qui s'exprime plus pour donner son point de vue que pour chercher des informations. Il le fait de façon posée, délicate et diplomate.

L'ISFJ aime les environnements structurés dans lesquels chacun se comporte de façon respectueuse des normes, coutumes et règles en vigueur.

Il respecte naturellement ses engagements et ses échéances.

Il a un grand besoin d'appartenance ; il valorise la prévisibilité et la sécurité.

L'ISFJ apprécie que chacun se comporte de façon empathique et évite des comportements égoïstes.

 

 

Quels sont les points forts et les difficultés potentielles de l'ISFJ ?

Quels sont les points forts et les points faibles de l'ISFJ ?

 

Une formation Myers-Briggs permet d'identifier quelles forces l'ISFJ tend à avoir et les difficultés potentielles auxquelles il risque de devoir faire face.

 

Quels sont les points forts de l'ISFJ ?

L'ISFJ est naturellement une personne :

  • Pratique et réaliste.
  • Organisée, structurée et systématique.
  • Responsable, loyale et gardienne des traditions.
  • Qui a une mémoire factuelle qui est impressionnante.
  • Aime de prendre soin des autres.

L'ISFJ prend ses décisions en tenant compte de son expérience, de ce qui a bien marché, de ce qui a posé des problèmes... Il a une très bonne habileté à prioriser, planifier, décider.

Il se tient aux décisions qui ont été prises.

Il communique son point de vue de façon calme, délicate, diplomate.

 

Quelles sont les difficultés potentielles de l'ISFJ ?

L'ISFJ peut éprouver des difficultés à émettre un avis lorsqu'il diverge de celui de ses interlocuteurs. Plus globalement, émettre un avis basé sur la logique ne lui est pas aisé.

Il peut éprouver des difficultés à dire non de façon affirmée.

Il tend à prendre la fuite face aux conflits et cherche trop à ne pas choquer ou blesser les autres.

L'ISFJ n'est généralement pas très créatif, ni très imaginatif.

Il peut se montrer fermé aux changements.

 

Les principaux points forts et points faibles de l'ISFJ

Figure : les points forts de l'ISFJ, ainsi que ses difficultés potentielles. *

 

  

Quel environnement de travail convient à un ISFJ ?

Quel environnement de travail convient à un ISFJ ?

 

Le MBTI permet d'améliorer son management en tant qu'ISFJ ou auprès de ceux-ci en identifiant quel environnement de travail permet à un ISFJ d'être efficace et quel environnement lui fait plutôt perdre ses moyens.

 

Qu'est-ce que l'ISFJ recherche dans son travail ?

L'ISFJ aime de travailler dans un environnement organisé et structuré.

Il apprécie qu'on valorise son expérience, et de pouvoir utiliser des méthodes éprouvées.

Il affectionne les cultures d'entreprise qui privilégient le respect des traditions, des normes et des coutumes.

Il cherche à travailler dans une ambiance où les relations sont bonnes et où chacun se sent intégré.

Son besoin d’appartenance est élevé ; il aime recevoir et donner du soutien.

 

Quel environnement de travail ne convient pas à un ISFJ ?

L'ISFJ peut perdre tous ses moyens dans des environnements chaotiques ou face à des managers inconsistants, qui changent d'avis en permanence.

Ils ne se sentent généralement pas attirés par des environnements qui favorisent la compétition ou stimulent des réflexes de chacun pour soi.

Une culture de changement pour le changement a peu de chances de les épanouir.

 

 

Quel est le style de leadership de l'ISFJ ?

Quel style de leadership convient à un ISFJ ? Comment peut-il devenir un meilleur manager ?

 
L’ISFJ fait partie du tempérament des Gardiens.

Il apprécie un chef qui est fiable, responsable, organisé, structuré, qui communique de façon claire et spécifique, et qui stabilise l'organisation.

Si celui-ci se montre humain et veille à ce que l'ISFP se sente intégré dans le groupe, tous ses besoins pour être épanoui et efficace auront été satisfaits.

Comme manager un ISFJ efficacement, faites en sorte de :

  • Faire des demandes claires.
  • Organiser, structurer le travail.
  • Vous montrer fiable et faire preuve d'un haut sens des responsabilités.
  • Veiller au respect des normes, des règles.
  • Valoriser l'expérience acquise.
  • Préserver ce qui fonctionne bien.
  • S'assurer que chacun se sente intégré au sein du groupe.
  • Être présent et donner du support à chacun.

Nous avons souvent rencontré des ISFP qui ne se sentaient pas l'étoffe pour être manager ; ils préfèrent, en général, être en support. C'est un point à travailler lors d'une formation de manager ; chaque profil MBTI a ses points forts et ses points faibles comme manager. 

 

 

Quel est le style de communication de l'ISFJ ?

Comment un ISFJ communique-t-il ?

 
L’ISFJ a un langage factuel, concret. Il utilise des termes très spécifiques. Il n'a pas tendance à faire des images ou des métaphores et apprécie généralement peu des discussions abstraites.

Son référentiel est tourné vers le passé ; il fait plus souvent référence à des souvenirs qu'à des éléments futurs. Il peut donner beaucoup de détails concrets lorsqu'il explique une situation.

Son argumentation est basée sur des raisonnements subjectifs. Il s’exprime plus pour donner son point de vue, ce qu’il a tendance à faire de façon délicate et diplomate.

Il est plutôt en retrait et discret.

Sa communication est calme, posée et vise à créer et conserver de bonnes relations chaleureuses avec ses différents interlocuteurs.

 

 

Comment un ISFJ gère-t-il les situations de changement ?

Comment un ISFJ réagit-il face au changement

 
L’ISFJ a besoin, pour adhérer à un changement, d'en voir l'utilité pratique et de s'assurer que l'on conserve ce qui a toujours bien fonctionné.

Il est l’un des profils MBTI® les plus susceptibles de se sentir mal face à des projets de changement qui :

  • Ne présentent pas d'avantages concrets pour le groupe. 
  • Lui semblent être le résultat de raisonnements théoriques ou être dus à des "effets de mode".
  • Font fi des méthodes de faire éprouvées.
  • Lui semblent motivés par des raisons purement objectives, financières, techniques sans prise en compte de l'humain.

L'absence de consignes claires quant à la réalisation du projet ou la non-prise en compte des conséquences sur l'équipe sont également de grands facteurs de stress pour ce profil de personnalité.

Pas étonnant que l'ISFJ fasse partie des profils les plus facilement étiquetés comme "résistants aux changements" ; une erreur que nous aidons à réparer dans notre formation à la gestion du changement. En effet, si vous prenez la peine de clarifier le pourquoi du changement et de conserver ce qui fonctionne bien, vous obtiendrez une bien meilleure adhésion de l'ISFJ.

 

 

Comment l'ISFJ gère-t-il les conflits ?

Comment un ISFJ réagit-il face aux conflits ?

 
Face à un conflit, l'ISFJ cherche avant tout à préserver les différents interlocuteurs en évitant de dire des choses qui peuvent déplaire et en cherchant une solution qui convient à tous.

Pour lui, les relations et l’harmonie au sein du groupe doivent être protégées, à tout prix.

L'ISFJ peut apparaître comme une personne prévenante, délicate, mais qui a peu tendance à exprimer ses besoins et a tendance à fuir les conflits.

L'ISFJ tend à accepter et pardonner beaucoup, mais lorsque la confiance est cassée, la restaurer peut être peine perdue.

Les apprentissages principaux d'un ISFJ lors d'une formation à la gestion de conflit sont d'exprimer plus rapidement ses besoins, de ne pas fuir les discussions difficiles, d'accepter que des choses désagréables doivent être dites, et de chercher des solutions logiques. Ces points font partie de notre modèle des 4 questions©. 

 

 

Comprendre le stress chez l'ISFJ

Quels sont les principaux stresseurs de l'ISFJ ? Comment réagit-il sous stress ? Comment peut-il mieux gérer son stress ?

 

Le MBTI permet de comprendre ce qui cause le stress chez un profil ISFJ. Il permet également de prévoir les comportements de ce type de personnalité sous stress léger et sous stress sévère.

 

Quelles sont les principales causes de stress chez un ISFJ ?

Les principaux stresseurs de l’ISFJ sont d’être confronté à :

  • Des consignes peu claires ou changeantes.
  • Un environnement de travail chaotique, une structure hiérarchique floue.
  • Un non-respect des règles.
  • Des comportements qu'il juge égoïstes, le chacun pour soi.
  • Des personnes qui ne sont pas fiables, qui n'ont pas le sens des responsabilités, qui ne se comportent pas de façon respectueuse du groupe.
  • Un environnement qui privilégie la logique pour la logique sans prendre en compte l'humain.
  • Des conflits, des propos critiques.

L’ISFJ peut se sentir très inconfortable lorsqu’il n'a pas l'impression de faire partie du groupe ou lorsqu'il n'a pas le contrôle sur une situation.

 

Comment l'ISFJ réagit-il sous stress ?

Sous stress léger, l'ISFJ a tendance à vouloir reprendre le contrôle, devient pointilleux, attend encore plus qu'on lui donne des consignes claires et structurées. Il pourra également travailler beaucoup, faisant les choses lui-même et se montrant encore plus rendant service.

Sous stress sévère, l'ISFJ peut avoir des intuitions négatives, imaginer tout ce qui pourrait mal se passer.

 

Comment un ISFJ peut-il gérer son stress ?

En formation à la gestion du stress, l'ISFJ apprendra à se focaliser sur ce qu’il fait bien et à retrouver une situation de travail structurée et claire. Il découvrira aussi l'intérêt de trouver un milieu où il reçoit le soutien et peut assouvir son besoin d’appartenance.

 

 

Quelle est la dynamique du type chez l'ISFJ ?

Quelle est la dynamique du type chez l'ISFJ ?

 
La Fonction Dominante de l'ISFJ est la Sensation introvertie - Si

Son Auxiliaire est le Sentiment extraverti - Fe

Sa Tertiaire est la Pensée introvertie - Ti

Son Inférieure est l'Intuition extravertie - Ne

Sa fonction Opposée est la Sensation extravertie - Se

Son Parent Critique est le Sentiment introverti - Fi

Son Trickster est la Pensée extravertie - Te

Sa Démoniaque est l'Intuition introvertie - Ni

La connaissance de la dynamique du type d'un ISFJ offre des opportunités de réaliser un coaching différencié en adaptant la démarche et le questionnement du coaché en fonction de son profil. Cela permet de l'aider à progresser plus rapidement et plus durablement.

 

 

Comment un ISFJ peut-il évoluer en cours de vie ?

Comment un ISFJ peut-il évoluer au cours de son existence ?

 

L’évolution d’un ISFJ en cours de vie découle de la dynamique de développement du type. 

Quel genre d'enfant est l'ISFJ ?

L'enfant ISFJ est plutôt responsable, obéissant et a un respect naturel pour les règles, les coutumes, les engagements, les échéances.

Il travaille généralement bien à l’école.

Il se montre attentionné, fiable et calme.

Il est concret et a souvent une très bonne mémoire factuelle.

 

Comment l'ISFJ tend-il à évoluer à l'adolescence ?

À  l'adolescence, l'ISFJ développe son côté extraverti. Il a le contact plus facile et peut se montrer plus en vue au sein d'un groupe. Il apprécie d'aider les autres et de jouer un rôle de soutien pour que chacun se sente bien.

 

Comment l'ISFJ peut-il évoluer à l'âge adulte (évolution possible à la trentaine) ?

A la trentaine, l'ISFJ peut développer sa capacité à raisonner de façon logique.

Il devient alors plus assertif et a moins peur de blesser les autres par ses réactions et sa communication. Il a également tendance à plus penser à ses propres besoins et à éprouver moins le besoin de faire le bonheur des autres.

 

Comment l'ISFJ peut-il évoluer à la mi-vie  (évolution possible vers 40 / 50 ans) ?

A mi-vie, l'ISFJ peut devenir plus sensible aux possibilités, à l’imagination.

Il a alors besoin d'une vie moins organisée, moins rangée et développe sa capacité à faire face aux imprévus.

 

 

Comment coacher un ISFJ ?

Comment coacher un ISFJ ?

 

L'ISFJ devrait se sentir relativement à l'aise avec une approche structurée comme le GROW et la méthode de coaching de l'International Coaching Federation (ICF).

En coaching différencié, le coach tiendra compte de la dynamique du type de l'ISFJ pour l'aider à faire preuve de créativité et tenir compte de ses propres besoins dans la phase de recherche de solutions (Options) du GROW. 

Ce lien vous permet de découvrir plus de conseils sur le coaching d'un ISFJ.

 

 

Les principales caractéristiques de l'ISFJ

Quelles sont les principales caractéristiques de l'ISFJ ?

 

Figure : les principales caractéristiques de l'ISFJ*

 

* Ces dessins sont protégés par le droit d'auteur, nous vous remercions d'avance de respecter celui-ci. 

Les informations sur le coaching sportif viennent du modèle ActionTypes® auquel nous sommes certifié.

Le MBTI est l'acronyme de Myers Briggs Type Indicator et est une marque déposée par la fondation Myers Briggs.

 

Jean-Luc Dupont

Formateur certifié MBTI Step I et II, MTRI, ActionTypes, Process Com

Auteur du livre "Vous êtes unique"