header

Comprendre le stress en Process Communication Model®

Quels sont les stresseurs des différents types, comment réagissons-nous sous stress, comment améliorer notre gestion de stress ?

Comme vous avez pu le voir dans l’article sur la Process Com, il existe 6 types de personnalité qui ont chacun leurs points forts et faibles et leurs modes de communication.

Ce modèle de communication offre de nombreuses applications dont une des plus importantes à notre sens est d’améliorer le fonctionnement sous stress et d’éviter les dysfonctionnements.

Cet article vous donne un aperçu de ce qu’une formation Process Com® peut vous apporter en matière d’amélioration des modes de fonctionnement et de la communication. Vous y découvrirez :

 

Quelles sont les causes de stress en Process Communication Model® ?

Quelles sont les causes de stress en Process Communication Model® ?

 

Chaque type de personnalité a des besoins psychologiques qui doivent être satisfait pour que la personne se sente bien.

Un type Travaillomane a, par exemple, besoin de structure dans son existence et son travail et a également besoin que l’on reconnaisse la qualité de son travail. 

Lorsque ceux-ci ne sont pas satisfaits, la personne rentre dans un état de stress, elle « dysfonctionne », passe en « +/- » (elle se place au-dessus des autres) ou en « -/+ » (elle se met en position d’infériorité). Aucune de ces positions de vie ne va lui permettre de communiquer de façon efficace.

Par exemple, un Persévérant sous stress pourra se montrer critique, verser dans l’attaque…

 

Comment le stress évolue-t-il et s’aggrave-t-il chez une personne

Comment le stress évolue-t-il et s’aggrave-t-il chez une personne

 

Une personne peut passer par plusieurs états de stress dont l’intensité (la gravité) augmente au fur et à mesure que la situation de stress perdure et que la non-satisfaction de ses besoins se fait plus forte. En Process Communication Model®, on parle de degrés de stress ou de niveaux de stress.

Le premier degré de stress peut être très momentané et se produire à plusieurs reprises sur une même journée. Sortir du premier niveau de stress est relativement aisé et rapide.

Le deuxième degré de stress est plus durable et s’installe lorsque la privation des besoins est plus accentuée. Les détériorations des réactions de la personne sont plus marquées. Sortir du deuxième niveau de stress prend plus d’effort et de temps.

Le troisième degré de stress amène la personne dans un état profondément négatif qui ne doit pas être pris à la légère. Accompagner une personne en troisième niveau de stress sort du domaine d’action d’un manager ou d’un proche. Une aide thérapeutique est fortement conseillée. 

  

Le stress de premier degré en Process Communication Model®

Le stress de premier degré en Process Communication Model®

 

Le premier degré de stress par lequel nous démarrons une séquence de stress se caractérise par un comportement sous l'influence de drivers (des « messages contraignants »).  

Ceux-ci nous amènent à adopter de façon inconsciente, automatique et insatiable des comportements "stéréotypés". 

Par exemple un Empathique en stress de premier niveau a tendance à vouloir faire plaisir, à se suradapter… même lorsque cela a plutôt tendance à aggraver sa situation.

Nous perdons notre libre arbitre et notre capacité à adapter nos comportements en fonction des circonstances et des besoins du moment.

Les "drivers" de la Process Communication Management® nous entraînent dans une relation à l'autre qui n'est plus constructive et qui est source de mécommunication. 

Nous sortons d'une relation saine (+ / +) : je suis OK, tu es OK.

Certains types de la Process Communication Model® adoptent un driver (- / +) (je ne suis pas Ok, tu es OK), on parle, dans ce cas, de drivers Enfants.

Les autres « obéissent » à un driver (+ / -) (moi je suis OK mais pas toi), ceux-ci sont appelés drivers Parents.

Les drivers Parent (+/-) sont :

  • Sois Parfait Parent (Persévérant).
  • Sois fort Parent (Promoteur).

Les drivers Enfant sont :

  • Sois Parfait Enfant (Travaillomane).
  • Sois fort Enfant (Rêveur).
  • Fais des efforts (Rebelle).
  • Fais plaisir (Empathique).

 

Le stress de deuxième degré en Process Communication Model®

Le stress de deuxième degré en Process Communication Model®

 

Si le niveau de stress s'aggrave, la personne passe au deuxième degré de stress, elle n'est plus sous l'emprise de ses drivers.

On dit, alors, que nous portons un "masque", c'est-à-dire que l'on ne voit plus la vraie personne mais ses comportements dysfonctionnels (« + / - »  ou « - / + »). 

La satisfaction des besoins psychologiques devient importante et urgente pour retrouver un comportement et une communication constructifs et positifs (« +/+ »).

Les masques du deuxième degré de stress de la Process Com® sont au nombre de trois ,soit:

  • L'attaquant (masque + / -) : « je suis ok, tu n’es pas ok » donc je te critique (Travaillomane) ; ou je t'attaque : (Persévérant).
  • Le blâmeur (masque + / -) : « je suis ok, tu n’es pas ok » donc je te manipule - je t'exploite (Promoteur) ; ou je te fais des reproches (Rebelle).
  • Le geignard (masque (- / +) : « je ne suis pas ok, tu es ok » donc je me replie sur moi-même (Rêveur) ; ou je me sens faible, je commets des gaffes (Empathique).

  

Le stress du troisième degré en Process Communication Model®

Le stress du troisième degré en Process Communication Model®

 

Tous les profils de personnalité ont un stress de troisième niveau qui est en « -/- » (tu n’as pas de valeur et moi non plus). C’est un état inquiétant qui nécessite une action qui va au-delà d’une simple satisfaction de besoin, d’un message constructif

Ainsi, un Promoteur en stress de troisième degré se fera rejeter par son entourage à force d’avoir triché, provoqué, cherché la limite. Ses tentatives de se montrer plus fort que vous se feront de plus en plus désespérées et extrêmes. A tel pont,  qu’il courra lui-même à sa perte. 

Il est conseillé dans ces cas de faire appel à des professionnels de l’accompagnement thérapeutique ; il est recommandé aux managers qui gèrent des personnes dans cet état de ne pas jouer à l’apprenti psy. C’est d’ailleurs un conseil important dans des formations de management basées sur les type de personnalité.

  

Comment sortir d’un état de stress

Comment sortir d’un état de stress

 

Le Process Communication Model® a ceci de remarquable qu’il offre une piste toute simple pour aider une personne à sortir de stress et à retrouver un fonctionnement positif :

  1. Satisfaire ses besoins psychologiques.
  2. Le faire en communiquant sur son canal et dans sa perception.

Avec un rebelle, vous veillerez à satisfaire son besoin d’interactions ludiques, ce qui vous amènera assez naturellement à emprunter son canal ludique et à vous synchroniser sur sa perception (Ré-action).

L’utilisation du Process Communication Model® en formation à la gestion de stress permet donc d’utiliser des stratégies des gestion de stress ciblées ; cela évite de donner des conseils qui peuvent parfois se montrer contreproductifs.

Nous nous souvenons d’une personne de base Rêveur qui ne participait pas souvent à des événements en soirée avec ses collègues. Son manager, inconscient du besoin de solitude de son collaborateur, prenait cela pour de la timidité. Il l’encourageait en lui disant de ne pas avoir peur de venir. Cela avait le don d’exaspérer au plus haut point ce Rêveur.

  

Est-ce toujours aussi simple ?

Certaines personnes ont phasé (elles ont abandonné leur base pour leur premier étage ou le 1er pour le 2ème…). Ces personnes peuvent avoir des réactions sous stress différentes (stress par la base ou par la phase).

D’autres ont parfois une idée faussée de leur propre personnalité malgré le recours à l’inventaire de personnalité du Process Communication Model®.

Dans ces cas, il est important de s’assurer que le coach certifié Process Communication Model® qui vous accompagne veille à bien vous aider à mieux comprendre et à mieux identifier vos séquences de stress et à vous accompagner de façon adéquate.

  

Synthèse des réactions sous stress des différents types de personnalité en Process Communication Model®

Le tableau ci-dessous résume les réactions sous stress de premier, deuxième et troisième degré de stress de tous les types de personnalité.

les niveaux de stress avec la process communication model

 

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin avec la process communication model

Voici quelques liens qui pourraient vous intéresser.

 

Quelles sont les différences entre Process Com® et Process Communication Model® ?

Les termes Process Com®, Process Communication®, Process Communication Management® et Process Communication Model® font tous référence au même modèle développé par le Dr Taibi Kahler et développé à partir de son modèle thérapeutique, le Process Therapy Model®. Certaines personnes utilisent parfois aussi le terme PCM.

 

 Jean-Luc Dupont

Formateur certifié Process Communication®
Formations MBTI® Step I et II 
Certifié MTRI®, ActionTypes® et Organization Development
Auteur du livre "Vous êtes unique"