Comment motiver vos collaborateurs ?

Donnez-leur les moyens de réussir

De nombreux managers se demandent comment maximiser la motivation de leurs collaborateurs. Un des modèles qui a le plus de succès en formation management, est celui de VROOM.

Selon celui-ci, avant de s'investir dans un travail, une personne se pose trois questions :

  • Si je fais un effort celui-ci peut-il mener à des résultats ?
  • Si j’atteins des résultats, serai-je récompensé ?
  • Si j’obtiens une récompense, celle-ci sera-t-elle intéressante ?

Lorsque la réponse à chacune de ces 3 questions est positive, il y a beaucoup plus de chance que vos équipes s'engagent. 

 

 

Si mes efforts ne mènent à rien pourquoi continuer ?

Modèle de VROOM, 1ere condition : les efforts mènent-ils à des résultats

 

Les managers croient fréquemment que la motivation permet d’atteindre des résultats. Cette pensée simple et, en apparence évidente, recèle deux risques.

Bien sûr, en son absence, il y a très peu de chance qu'une personne fasse preuve de l’engagement et de la résilience nécessaires. Mais souvent, les responsables hiérarchiques que l'envie seule est largement insuffisante. Il faut aussi que le collaborateur ait les moyens de satisfaire aux attentes ; que la demande soit faisable. Certains chefs tendent à perdre, trop facilement, de vue cette réalité et entrent dans une pensée « magique » : le fameux « YA KA ».

Si un membre d'équipe ne peut réussir, son dévouement ne peut durer longtemps. Il va se protéger de la frustration de se sentir incapable d’y arriver en se désintéressant du travail.

L'engagement est nécessaire au succès, mais l’échec détruit progressivement la motivation.

Comprendre que la motivation est le résultat du succès et non l'inverse est une des clés du succès d'un trajet de coaching.

  

 

Si j'obtiens des résultats, serai-je récompensé ?

Modèle de VROOM, 2eme condition : les résultats sont-il récompensés

 

Prenez-vous le temps de remercier votre collaborateur lorsqu’il atteint des résultats ? Beaucoup de managers tombent dans le piège de considérer que ceux-ci vont de soi. Ils n’y apportent donc pas une attention particulière et leur personnel est privé de tout signal de reconnaissance. Les tâches terminées sont suivies, immédiatement, de nouvelles échéances sans pouvoir célébrer les réalisations.

Je me souviens d’un participant à une formation au leadership, à qui j’avais fait la remarque qu’un de ses adjoints me semblait avoir un urgent besoin de valorisation et qui me répondit que son entretien d’évaluation aurait lieu dans trois mois et qu’à cette occasion il y penserait. Je lui répliquai : « ce sera trop tard ! »

 

 

Si j'obtiens une récompense, celle-ci sera-t-elle intéressante ?

Modèle de VROOM, 3eme condition : les récompenses sont-elles intéressantes ?

 

Ne soyez pas chiche. L’économie de bout de chandelle que font certaines entreprises quand il s’agit d’offrir un remerciement est bien peu de choses à côté du coût supplémentaire causé par un collaborateur qui, déçu, décide de lever le pied. Bien sûr, une diminution de l’engagement est une dépense cachée tandis que la prime, le bonus sont mesurables. Mais réfléchissez-y à deux fois avant de négliger le poste valorisation du travail bien fait.

Toute félicitation ne doit pas se transformer en un cadeau matériel ou monétaire, ce serait malsain pour la coopération. Un merci, assurer la visibilité des résultats auprès de la direction (éviter le fameux syndrome du « chef qui prend tous les lauriers pendant que les collaborateurs se crèvent à la tâche ») sont la pierre angulaire de la motivation.

Vous devrez toutefois être attentif à un piège sournois et difficile à contourner. Notre type de personnalité influence sensiblement le style de félicitations qui nous convient. Avec les profils "Pensée" en MBTI méfiez-vous des compliments « faciles » pour des réalisations de peu d’importance. Avec les "Sentiment", ne soyez pas trop avare d'éloges.

Rappelez-vous donc que la bonne façon de donner du feedback n’est pas nécessairement celle que vous appréciez, mais celle qui renforce la motivation de chacun de vos collaborateurs.

 

 

Cinq conseils concrets pour motiver vos collaborateurs

Conseils pour motiver votre équipe

 

Pour disposer d'un levier de motivation au travail :

  1. Assurez-vous de fixer des objectifs clairs.
  2. Validez avec votre collaborateur sa compréhension de vos attentes.
  3. Vérifiez avec lui la faisabilité de votre demande : évitez à tout prix le YAKA.
  4. Soyez aux aguets, profitez des opportunités de dire merci et de valoriser la réussite.
  5. Adoptez votre manière de féliciter au profil de chacun

 

 

Recevoir notre livre blanc

Comment assurer le succès de vos formations au management ?

Découvrez nos cinq conseils pratiques.

Recevoir notre livre blanc

Comment devenir un manager efficace ?

Construisez votre crédibilité comme manager.

Disposez de la boîte à outils du manager efficace.

Soyez mieux armé pour entraîner votre équipe vers l'atteinte des objectifs.

 

Découvrir nos formations au management