header

MBTI et gestion de carrière | Comment les RH peuvent-ils utiliser le MBTI

La formation MBTI® offre de nombreuses applications dans le domaine des RH, comme par exemple en gestion de carrière (choix de métier).

L'utilisation du MBTI® en recrutement est toutefois interdite, vous en trouverez les raisons dans la suite de cet article.

 

Cette page est basée sur notre livre sur le MBTI®: « Vous êtes unique, vos interlocuteurs aussi ! Collaborer efficacement et vivre en harmonie avec TOUS les types de personnalité »

 

 

Quel métier vous conviendrait en fonction de votre profil MBTI®?

Il existe des tableaux statistiques qui montrent les métiers préférentiels en fonction de votre profil MBTI®. Prenez ces informations avec beaucoup de recul. Ils indiquent juste les choix de métier préférentiels des différents types de personnalité. Choisir un métier qui, selon le tableau, correspond à votre profil ne veut pas nécessairement dire que vous serez épanoui, ni même performant. Sortir des prescriptions statistiques pourrait vous convenir à merveille. 

Le MBTI® ne doit surtout pas être utilisé de façon prescriptive : "tu es INFP, tu ne seras pas chef de projet". Mais la connaissance de vos préférences vous permet de mieux comprendre vos aspirations, vos difficultés et peut vous aider à mieux gérer votre carrière.

 

Comprendre vos zones de confort, d'effort avec le MBTI®

Dans notre travail, nous nous trouvons dans des environnements variés et nous sommes confrontés à des tâches multiples. 

Certains métiers, tâches, environnements font appel à nos fonctions développées (ce que nous appelons la Dominante et l'Auxiliaire). Nous nous trouvons alors en zone de confort. Le travail est sans doute plus facile, plus épanouissant et moins stressant. L'obtention de bons résultats devrait être facilitée.

D'autres , par contre, font appel à nos fonctions refoulées (ce que nous appelons la Tertiaire, l'Inférieure, l'Opposée...). Nous nous trouvons alors en zone d'effort. Le travail et sans doute moins facile, moins épanouissant, plus fatiguant et plus stressant ; il demande plus de concentration. L'obtention de bons résultats devrait être plus difficile. Travailler en zone d'effort est par contre une bonne source d'apprentissage et de développement personnel.

Choisir un métier et /ou un environnement de travail qui vous met en zone d'effort ou de confort est une question de choix personnel.

Une bonne gestion de carrière passe par la compréhension de vos zones d'effort et de confort; cela passe également par un choix de métier et d'environnement de travail tout en étant conscient de vos zones d'effort et de confort.

La compréhension des zones d'effort et de confort sert également en coaching différencié afin de comprendre les mécanismes derrière les difficultés d'un coaché.

   


Faire un métier "atypique" pour votre profil MBTI® peut être riche en expérience, même si ce n'est sans doute pas la voie de carrière la plus reposante.


 

Formation au MBTI

Formation au MBTI

 

Pouvez-vous utiliser le MBTI®en recrutement?

Utiliser le MBTI® en recrutement n'est pas éthique et serait contre-productif.

 

Pourquoi vous ne pouvez pas utiliser le questionnaire MBTI® pour un recrutement ?

Le questionnaire MBTI® est un questionnaire de développement personnel. Il n’a pas été créé pour procéder à des entretiens de recrutement et ne peut donc pas être utilisé à cette fin. La philosophie du MBTI® est de permettre à une personne de mieux se connaître pas de se faire juger comme étant apte ou pas à exercer une fonction.

Le questionnaire MBTI® ne contient aucun indicateur de cohérence ou de véracité des réponses. Il est donc tout à fait possible à un candidat de donner au travers du questionnaire MBTI® une image de lui qui ne soit pas représentative de sa vraie personnalité. C’est pour cela que la passation du questionnaire MBTI® doit être accompagnée d’un entretien de découverte du type sérieux et suffisamment approfondi pour fournir des résultats fiables.

Un formateur certifié MBTI® est amené, lors de sa certification, à s'engager à respecter des critères éthiques au rang desquels figure la non utilisation du MBTI® en recrutement.

 

 

Si je ne peux pas utiliser le questionnaire, puis-je malgré tout utiliser ma connaissance du MBTI® pour sélectionner un candidat ?

Vous recrutez une personne pour ses compétences et parce que ses comportements et valeurs sont conformes à vos attentes. Le MBTI® ne permet pas de mesurer les compétences, de comprendre les valeurs ou de prévoir les comportements.

La préférence MBTI® d’une personne n’a rien à voir avec ses compétences. Le MBTI® n’est donc pas un outil conçu pour sélectionner une personne. Bien sûr, il est beaucoup plus fréquent de trouver chez des types Sensation Jugement (SJ) des personnes qui se sentent à l’aise et qui sont performantes dans un métier de comptable mais cela ne veut pas dire que toutes les personnes SJ le sont et cela ne veut pas dire qu’une personne de type Intuition Perception (NP) ne puisse pas l’être et n’ait pas une valeur ajoutée dans ce job.

Il est tout à fait possible à un interviewer bien formé de détecter certaines des préférences d’un candidat. Mais l’interviewer doit toujours être attentif à se rappeler que seule la personne interviewée est habilitée à déterminer son type (certaines personnes ont un type adapté – la partie visible de nous-même - qui est totalement différent de leur type réel).

Une troisième problématique apparaît si vous utilisez les types de personnalités pour sélectionner une personne : la tendance de certains managers à aller chercher un profil de personnalité qui va être facilement compatible avec le leur. Le risque est de constituer une équipe de personnes semblables au chef. L’équipe sera excellente là où le chef est bon et pitoyable là où le chef est mauvais. L’équipe risque à terme de devenir dysfonctionnelle, de ne pas parvenir à améliorer ses points faibles.

 

Qu'est-ce que le MBTI® peut m'apporter dans le cadre d'un recrutement ?

Le MBTI® se révèle très utile pour intégrer la personne nouvellement embauchée : adapter votre style de leadership à ses besoins, adapter votre gestion de conflit, votre style de gestion du changement de façon à ce que la personne soit bien intégrée.

Les types de personnalité peuvent également être très intéressants pour permettre aux différents membres de votre équipe de mieux se comprendre et de renforcer la cohésion et la collaboration au sein de l’équipe.

Il en va autrement pour le candidat, connaître son profil MBTI® permet de mieux comprendre ses motivations professionnelles et de comprendre ses difficultés relationnelles éventuelles, ce qui peut être un sérieux avantage pour une bonne préparation d'assessment.

 


Utiliser le MBTI® en recrutement est interdit!


 

Comment appliquer le MBTI® avec éthique?

Le MBTI® a été développé pour faciliter les communications entre personnes et leur permettre de se développer et d'améliorer leurs modes de fonctionnement. Il ne peut être utilisé pour évaluer des personnes, ou en recrutement.  De même, soyez toujours prudent avant de déterminer le type MBTI® d'une personne, seule la personne elle-même peut évaluer son type.

Le MBTI® est sans doute l'outil le plus utilisé au monde dans le domaine des entreprises pour aider les collaborateurs à identifier leur mode de fonctionnement. Son utilisation requiert par contre une formation spécifique adaptée aux types de personnalités. Un praticien doit suivre une formation MBTI® certifiante. Cela signifie que toute personne ayant recours au MBTI® ne peut le faire que si elle est formée de manière "sérieuse" et si elle adhère à la charte d'éthique que vous trouverez ci-dessous. 

 

La charte éthique des praticiens MBTI® qualifiés

  • L'indicateur MBTI® a pour but de favoriser la connaissance de soi et des autres et le développement des individus et des équipes. Il ne doit jamais servir à restreindre ou limiter les choix et en particulier ne doit jamais être utilisé comme outil de sélection.
  • La démarche MBTI® ne doit être utilisée que dans des conditions assurant sa bonne utilisation ainsi que la confidentialité des résultats. Cela signifie que l'indicateur ne sera administré qu'à des personnes ayant donné leur accord et que le type ne sera pas communiqué à des tiers sauf accord exprès du ou des intéressé(e)s.
  • La découverte du type doit toujours faire l'objet d'un entretien individuel ou d'un travail de groupe et le type tel qu'il ressort du questionnaire sera toujours discuté avec l'intéressé au cours de cet entretien.
  • Cet entretien sera assuré par un praticien MBTI® qualifié. Le fait que le questionnaire soit administré par un praticien qualifié n'autorise pas un consultant non qualifié à "restituer les résultats"
  • Les polarités et leurs différentes combinaisons (types, tempéraments etc.) doivent toujours être décrites en termes positifs, sans stéréotype ni préjugé. Il est important de bien préciser que le MBTI® met en lumière des tendances spontanées et non des capacités ou des aptitudes.
  • A cet égard, il est nécessaire de bien préciser que les "scores" et l'index qui en est dérivé n'indiquent que la clarté avec laquelle la préférence ressort du questionnaire et en aucune manière l'intensité de la préférence.
  • Le praticien MBTI® qualifié doit continuer à entretenir sa compétence par tous moyens appropriés.
  • Le praticien MBTI® doit scrupuleusement respecter la législation des différents pays sur le copyright. En particulier, il ne procèdera à aucune photocopie de questionnaires, feuilles de réponses, tout ou partie de livres ou de brochures, sauf autorisation écrite et circonstanciée de l'éditeur concerné.

 


Seule la personne elle-même peut déterminer son profil MBTI®!


 

 

Poursuivre votre lecture

 

Jean-Luc Dupont

Formateur et conférencier en leadership 
Formateur MBTI® Step I et II et Process Com®
Certifié MTRI®, ActionTypes® et Organization Development
Auteur des livres :
Vous êtes unique, vos interlocuteurs aussi ! Collaborer efficacement et vivre en harmonie avec tous les types de personnalité 
Le gestionnaire PROCHE 
Formation en leadership au Québec

 

 

Le MBTI® est une marque déposée par la fondation Myers Briggs ; OPP en détient les droits pour l'Europe.