header

Profil MBTI - INFP

Comment reconnaître un INFP ? | Quelles sont les les caractéristiques fréquentes d'un INFP ?

Que veut dire INFP ?

L'INFP est le code créé par Isabel Myers et Katharine Briggs pour représenter le profil de personnalité MBTI qui a une préférence pour :

  • L'Introversion (I)
  • L'Intuition (N)
  • Le Sentiment (F)
  • La Perception (P)

L'INFJ est souvent perçu comme une personne attentionnée, idéaliste et créative.

 

Vous trouverez, ci-dessous, les principales caractéristiques de l'INFP ; ses points forts et ses difficultés potentielles ; ses styles de leadership, de communication, de gestion de conflit et du changement ; comment il tend à réagir sous stress ; son chemin de développement...

Vous découvrirez au bas de la page notre tableau de synthèse des principales caractéristiques de l'INFJ que vous pouvez découvrir dans une formation Myers-Briggs.

 

 

Quels sont les 16 types de personnalité du MBTI ?

ISTJ

ISFJ

INFJ

INTJ

ISTP

ISFP

INFP

INTP

ESTP

ESFP

ENFP

ENTP

ESTJ

ESFJ

ENFJ

ENTJ

 

 

Quelles sont les caractéristiques de l'INFP ?

Comment l’INFP analyse-t-il les informations ?

Très tôt dans la vie, l’INFP développe sa fonction Dominante, le Sentiment introverti (Fi).

L'INFP prend ses décisions sur base subjective, en fonction de son système de valeurs ; de ce qu'il trouve bien, bon, juste...

Il analyse tout ce qui se passe autour de lui pour vérifier la cohérence avec son système de valeurs. Il aime des discussions en profondeur, des réflexions philosophiques, éthiques… et apprécie la compagnie de personnes avec lesquelles il peut partager ces réflexions et recherches.

Sentiment introverti - Fonction Dominante de l'INFP
Fiona (Fi) *
Sentiment introverti

 

 

Comment l'INFP perçoit-il les informations ?

A la période de l'adolescence, l'INFP développe sa fonction Auxiliaire, l'Intuition extravertie (Ne).

Il perçoit les informations de façon globale et associative ; lorsqu'il perçoit une information, son cerveau connecte inconsciemment et immédiatement celle-ci avec une autre information. Montrez-lui une pomme et il pense à New-York, Newton, Adam et Eve...

Chez l’INFP, toute information nouvelle suscite de nouvelles associations d’idées et de nouvelles réflexions, des liens avec l’expérience passée, des projections dans le futur, des retours à l’instant présent. Cette relation à l’information donne à l’INFP sa capacité à trouver de nouvelles idées en permanence et à faire preuve d’une grande créativité.

Les personnages qui représentent l'Intuition extravertie (Ne): Nelly et le Sentiment introverti (Fi): Fiona sont extraits de notre livre Myers - Briggs : vous êtes unique.

Intuition extravertie - Fonction Auxiliaire de l'INFP
Nelly (Ne) *
Intuition extravertie

 

Comment fonctionne un INFP ?

L’INFP se reconnaît généralement lorsqu’on le décrit comme une personne idéaliste, attachée à ses valeurs, en recherche d’harmonie au travail et dans la vie. L’INFP a besoin d’un environnement de vie (et professionnel) en accord avec son système de valeurs. L'INFP est, avec l'ENFP, le profil le plus fréquent parmi les participants à notre formation au MBTI.

Les INFP sont en général assez créatifs et ont une très bonne aptitude à faire face aux imprévus.

D’un naturel généralement en retrait, ils font souvent preuve d’une grande empathie et d’une grande sensibilité, mais peuvent devenir véhéments lorsque leurs valeurs sont mises à mal.

La connaissance du MBTI permet de déduire les forces et difficultés de l'INFP qui sont liées à son besoin de vivre en harmonie avec ses valeurs et aux excès que cela peut, par moments, causer.

 

 

Quels sont les points forts et les difficultés potentielles de l'INFP ?

La connaissance du MBTI permet de déduire les forces et difficultés des INFP.

 

Quels sont les points forts de l’INFP ?

L'INFP a, en général, une grande sensibilité et une profonde empathie, même si exprimer ses ressentis ne lui est pas toujours facile.

L'INFP est très attentif aux valeurs, à l'éthique, au sens de la mission ; c'est, souvent, la personne vers laquelle on se tourne lorsqu’on doit retrouver la cohérence avec les valeurs d’une compagnie.

C'est également un profil de personnalité qui aime s'investir dansle développement personnel, l’accompagnement, la formation et le coaching.

Il fait, souvent, preuve d'une grande créativité, d'une excellente capacité à rebondir face à l'imprévu et à "retomber sur ses pattes".

Il éprouve une facilité naturelle à avoir une vision globale et à aborder un problème sous tous ses angles en pensant tant aux implications présentes que futures.

 

Quelles sont les difficultés potentielles de l'INFP ?

L'INFP éprouve, généralement, de grosses difficultés à exprimer ses ressentis, ses besoins, ses frustrations. A force, cela peut créer des colères fortes, impressionnantes, souvent courtes, suivies de remords lourds à porter.

Se tenir aux décisions qui ont été prises, faire preuve de continuité, mener un projet jusque dans ses derniers détails sans entamer de nouvelles idées lui demande un effort conséquent.

Les INFP peuvent avoir tendance à être irréalistes et à s'engager dans un trop grand nombre de projets.

 

 

Quel environnement de travail convient à un INFP ?

Le MBTI permet de comprendre le genre d’environnement de travail qui convient à un INFP et celui qui l'empêche de s'exprimer efficacement. 

 

Qu'est-ce qu'un INFP recherche dans son travail ?

L'INFP a besoin d'un travail en accord avec ses valeurs, qui lui permet de donner du sens à son existence et de grandir en tant qu'être humain.

Il est attiré par les emplois qui leur permettent d'aider les autres à se développer.

Il aime l'autonomie, la variété et l'harmonie dans le travail.

 

Ce que l' INFP ne veut pas dans son travail

L'INFP n'apprécie pas des environnements de travail autoritaires.

Travailler dans un environnement qui ne lui offre pas la flexibilité suffisante pour explorer ses nouvelles idées, qui n'est pas harmonieux ou qui est en désaccord avec ses valeurs peuvent représenter un véritable défi pour un INFP.

 

 

Quel est le style de leadership de l'INFP ?

L’INFP fait partie du tempérament des Idéalistes identifié par David Keirsey.

Il a besoin d’un travail qui donne du sens à son existence.

Il a besoin d'un environnement de travail qui soit en accord avec son système de valeur. Il cherche à se sentir en harmonie et à se développer tant sur le plan professionnel qu'en tant qu'individu.

Il apprécie un manager qui lui permet de croître en tant que personne. En tant que leader, il est particulièrement à l'aise dans une relation de coaching, il aime donner du sens au travail et vise à faire progresser ses collaborateurs en agissant comme gestionnaire coach.

Dans leur style de management, ils prendront plutôt une rôle de support ou mentor et accorderont une certaine liberté aux collaborateurs. Une formation de manager devra développer, chez eux, la capacité à viser des résultats tangibles à court terme, développer leur capacité à donner des feedbacks directs, et à avoir une plus grande stabilité.

 

 

Quel est le style de communication de l'INFP ?

L'INFP a un langage abstrait, nourri d'images et de métaphores en tous genres. Il manie, souvent avec une dextérité certaine, un humour fait de jeux de mots et d'associations d'idées farfelues.

Il fait régulièrement des coqs à l'âne et passe d'un sujet à l'autre, de façon parfois déconcertante, parfois au milieu même d'une phrase.

Il communique de façon globale, en commençant par les conclusions et éprouve parfois des difficultés à présenter les faits sur lesquels il s'est basé pour tirer des conclusions.

Il communique plutôt pour échanger des idées et a souvent tendance à oublier de communiquer ses décisions, une fois qu'il a tiré ses conclusions.

Ses raisonnements sont subjectifs, basés sur son propre système de valeurs et visent à atteindre ce qui lui semble être bien, bon, juste...

En formation à la communication, ses apprentissages majeurs sont de prendre du recul avec ses jugements, d'exprimer plus facilement ses ressentis et ses besoins.

 

 

Quel est le style de gestion de changement de l'INFP ?

L'INFP est, souvent, un grand contributeur dans les sessions de remue-méninge ; sessions auxquelles il adore en général de contribuer.

Ses idées sont nombreuses, originales ; même si elles sont loin d'être toutes réalistes. Sa production d'idées nouvelles est tellement féconde, qu'il n'aura jamais le temps d'en réaliser ne fut-ce qu'une petite partie, ce qui est une source de frustrations récurrentes pour lui. 

Il excelle lorsqu'il s'agit de trouver des idées créatives et de sortir des sentiers battus. La dimension humaine est intégrée dans sa recherche de nouvelles façons de faire.

Les points d'amélioration qu'il recherche généralement dans une formation à la gestion de changement sont liés à la capacité à mener ses idées à bout ; à faire le tri entre ses nombreuses idées  ; à conserver un fil conducteur ; à plus baser ses projets de changement autour de ce qui fonctionne déjà bien dans sa compagnie.

 

 

Quel est le style de gestion de conflit de l'INFP ?

Naturellement, pour un INFP, un conflit ne surgit pas à cause d'une divergence de point de vue, mais à cause d'une difficulté à se comprendre, à se respecter. La dimension relationnelle du conflit prime avant tout.

Face à un conflit, le réflexe premier de l'INFP est d'essayer de comprendre son interlocuteur, son ressenti, ses besoins, ses frustrations... Et il espère en obtenir autant de celui-ci. L'INFP a donc tendance à poser beaucoup de questions pour essayer de susciter cette compréhension réciproque, au risque parfois d'en oublier la recherche de solutions objectives.

Lors d'un conflit, il risque d'apparaître comme une personne trop sensible ; de passer pour le psy ou l'assistant social de service ou encore de ne pas être assez focalisé sur les objectifs, les solutions, le passage à l'action...

 

 

Le stress de l'INFP

Le MBTI permet de comprendre ce qui cause le stress chez un INFJ et de prévoir ses comportements sous stress léger et sous stress sévère. En cela, le MBTI s'avère un élément essentiel d'une formation pour gérer son stress.

 

Qu'est-ce qui stresse un INFP ?

Les principaux stresseurs de l’INFP sont de :

  • Être confronté à un non-respect de ses valeurs ou de ses opinions.
  • Devoir suivre la règle pour la règle, au détriment de l’humain.
  • Faire face à un excès d’échéances à respecter ou à une absence de flexibilité (dans la vie ou dans le travail).

Les INFP n'apprécient généralement pas les personnes critiques, négatives et fermées au changement.

 

Comment l'INFP réagit-il sous stress ?

Sous stress, léger, un INFP peut de venir défensif et mal interpréter les propos, attitudes et comportements des autres. Il risque de devenir intolérant et faire preuve de rigidité par rapport aux personnes qui ont des comportements ou des idées qui sont en porte à faux avec son système de valeurs.

Sous stress sévère, il peut se montrer critique, dogmatique et être dans l'attaque par rapport à ceux qui ne respectent pas ses valeurs. Il va alors devenir direct, dur voire, dans des cas extrêmes, avoir des colères brusques et impressionnantes.

 

Comment l'INFP peut-il sortir du stress ?

Pouvoir rencontrer des personnes qui sont dans l’écoute et le respect de ses valeurs, avoir des discussions profondes avec ces dernières, pouvoir laisser son esprit explorer librement des idées, représentent autant de pistes efficaces pour aider l’INFP à sortir de stress.

 

 

Comment l'INFP peut-il évoluer en cours d'existence ?

Quelle sorte d'enfant l'INFP est-il ?

Lors de l'enfance, les INFP ont tendance à se montrer dociles, attentionnés et sensibles.

 

Comment l'INFP évolue-t-il à l'adolescence ?

A l'adolescence, l'INFP développe sa créativité et son imagination.

Il adopte un fonctionnement plus extraverti.

 

Comment l'INFP peut-il évoluer à l'âge adulte (évolution possible à la trentaine) ?

A la trentaine, L'INFP peut devenir plus pratique, être moins tourné vers le futur.

Il aura, à ce moment, plus de facilité à faire face aux exigences de respect des échéances, avoir plus de structure et se laisser moins distraire par toutes les nouvelles idées qui l’assaillent régulièrement.

 

Comment l'INFP peut-il évoluer à la mi vie (évolution possible vers 40 / 50 ans) ?

A mi- vie, l'INFP peut devenir plus logique et plus naturellement assertif.

Il aura alors plus de facilités à exprimer un point de vue personnel sans avoir peur de blesser l'autre. Il pourra mieux gérer la colère qu’il peut ressentir face à des comportements qui enfreignent son système de valeur. 

 

 

Les caractéristiques principales de l'INFP - Synthèse

 

Les caractéristiques de l'INFP 

 

 

* Ces dessins sont protégés par le droit d'auteur, nous vous remercions d'avance de le respecter. 

Les informations sur le coaching sportif viennent de l'approche ActionTypes® auquel nous sommes certifié.

Le MBTI est l'acronyme de Myers Briggs Type Indicator et est une marque déposée par la fondation Myers Briggs.

 

 

Recevoir notre livre blanc

Quelles sont les applications du MBTI® ?

Comment découvrir votre type de personnalité ?

Comment tirer un maximum de votre formation au MBTI® ?

Recevoir notre livre blanc

Comment maîtriser le MBTI en profondeur ?

Vous voulez savoir ce qu'est le MBTI ?

Vous voulez identifier votre type de personnalité ?

Vous voulez découvrir les différentes applications du MBTI ?

Découvrir notre formation au MBTI